Paris : le tourisme en berne au cœur de l’été

France 3

Un secteur reste très déprimé cet été : celui du tourisme. Paris s’est vidé de ses touristes étrangers, et les Français sont loin d’avoir compensé cette absence. Dans l’hôtellerie, le taux d’occupation approche les 30% contre près de 90% en juillet dernier.

On comptait sur eux pour rééquilibrer la balance du commerce extérieur, et on est un peu déçus. La place du Trocadéro à Paris, sans les touristes étrangers, n’est pas spécialement bondée. D’habitude, 80% des touristes de la tour Eiffel sont étrangers, et seuls 20% sont Français. Actuellement, c’est l’inverse et la raison tient en 6 lettres : "corona". Deux fois moins de visiteurs, c’est deux fois plus pour de plaisir pour le touriste.

Optimiser l’espace pour rentabiliser

Au pied de la dame de fer, les bateaux de croisière ont réduit la voilure de moitié, jusqu’à -80% même pour certains, qui misent sur les soirée à quai pour sauver les meubles. "Vu qu’on fait moins de balade, il faut faire rentrer de l’argent. Et pour ça, on optimise les lieux qu’on a, on les développe, ça prend vraiment une bonne ampleur", explique Thibaut Sainclair, directeur général des "Bateaux-mouches".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne