Montagne : les professionnels s'inquiètent

France 2

Dans de nombreuses stations, beaucoup d'habitants vivent été comme hiver du tourisme. Reportage à Arêches-Beaufort en Savoie, où la station s'organise pour les vacances, malgré la baisse importante des réservations.

À Arêches-Beaufort en Savoie, les pistes sont drapées de blanc. Les premières chutes de neige sont tombées, sur le terrain les pisteurs s'activent pour rendre le domaine skiable. Pour les vacances de Noël, les remontées mécaniques resteront à l'arrêt. De l'autre côté de la frontière, les vacanciers pourront aller skier. Une injustice pour Laurent Sillion, directeur de la station : "On va être pénalisé, on a un gros problème économique et ça serait dommage que les clients puissent aller à l'étranger dépenser de l'argent."

Organiser d'autres activités

Les riverains craignent de voir leur station désertée. "Je suis d'accord qu'il faut être patriote et qu'il faut soutenir la France, mais on nous interdit de faire du ski donc je pense que des gens partiront à l'étranger malgré toutes les réglementations", explique un riverain. Dans cet hôtel au pied des pistes, le carnet de réservation peine à se remplir. L'office du tourisme tente de développer d'autres activités pour attirer les touristes comme les visites de fermes et de villages.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne