Baie de Somme : les phoques victimes du tourisme

France 3

Dans la Baie de Sommes, les touristes s’approchent à quelques mètres des phoques, faisant parfois fuir les mères qui abandonnent leurs petits. Un danger pour ces animaux.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Prendre un bébé phoque dans ses bras pour une jolie photo souvenir ? C’est le réflexe de nombreux touristes en Baie de Somme, mais cela peut être très dangereux, notamment pour les bébés. À Cayeux-sur-Mer (Somme), les associations de défense des animaux condamnent ces comportements.

Les associations submergées

Les touristes, heureux de voir les phoques, s’en approchent souvent trop près, à moins de 300 mètres. La distance à respecter pour ne pas déranger les animaux. "Pour l’instant ça ne pose pas de problème car il y a de l’eau. Les animaux se sentent protégés. Par contre, tout à l’heure, dans deux heures, il n’y aura plus de l’eau, et les gens vont aller les voir à pied. Et là, la situation est problématique parce qu’ils peuvent approcher les animaux et les déranger", explique Christine Martin, membre de Picardie nature. Le risque ? Faire fuir la mère qui pourrait abandonner son petit. Sur le terrain, les associations de protection de la nature sont submergées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne