Vêtements : bonnets et écharpes tricotés par le Gang des Grand-Mères

FRANCE 3

Un gang de grand-mères se réunit pour tricoter des bonnets ou des cravates vendus ensuite par une start-up dans le Gard. France 3 les a rencontrées.

Ces dames sont le moteur d'une petite entreprise gardoise depuis près de deux ans. À la maison, leur savoir-faire est souvent dédaigné par leurs petits-enfants mais grâce à la marque Gang des Grand-Mères, ces femmes retrouvent le plaisir du tricot. "Une fois par mois on se retrouve, on boit le thé, on mange des petits gâteaux", explique Raymonde Berthezene, membre de l'association "Les Mamies du Gang".

Pas de relation hiérarchique

Au total elles sont une dizaine regroupées dans une association et tricotent les bonnets créés par Hugo Camusso. Le jeune homme se charge ensuite de les vendre sur internet ou en boutique mais il n'est pas pour autant leur patron. "C'est un échange entre elles et moi. Des fois elles ont des avis qui sont très intéressants que j'aime prendre en compte et inversement." Pour le moment, 600 bonnets ont été vendus et Hugo verse 10% de son chiffres d'affaire à l'association.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne