Pour le Nouvel An, le SMS reste le chouchou des Français

Un homme écrit des messages de bonne année le 31 décembre 2012 à Rennes (Ille-et-Vilaine).
Un homme écrit des messages de bonne année le 31 décembre 2012 à Rennes (Ille-et-Vilaine). (DAMIEN MEYER / AFP)

Le nombre de textos envoyés lors du réveillon a atteint le chiffre record de 1,4 milliard en France, malgré la progression des MMS et des réseaux sociaux.

Ils vibrent encore. Malgré une explosion des MMS (qui permettent de transmettre photos, enregistrements, vidéos), le nombre de SMS envoyés à l'occasion du Nouvel An a connu une nouvelle hausse, lundi 31 décembre et mardi 1er janvier, avec 1,4 milliard d'envois. C'est plus qu'en 2012 (1,13 milliard de textos), selon les chiffres définitifs fournis mercredi par les quatre opérateurs français de téléphonie mobile. Le SMS, qui a fêté ses 20 ans en 2012, reste ainsi le moyen préféré des Français de souhaiter la bonne année.

Avec la généralisation des smartphones, les textos sont toutefois de plus en plus concurrencés par les MMS, les réseaux sociaux et les messageries instantanées du BlackBerry ou de l'iPhone. Alors que les SMS du 1er de l'an 2012 avaient connu une croissance de 25 à 30% chez tous les opérateurs, cette année, leur chiffre stagne presque et est éclipsé par les MMS. Bien que moins nombreux avec seulement 35,1 millions d'envois, ces derniers connaissent une belle envolée, selon un calcul réalisé par l'AFP à partir des chiffres communiqués par Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free Mobile.

Les MMS conviés à la fête

Ces données ne concernent toutefois pas exactement les mêmes plages horaires selon les opérateurs. Orange compte ainsi 544,5 millions de SMS envoyés en 48 heures (lundi et mardi), soit une faible croissance de 1,78%. Dans le même temps, les envois de MMS ont bondi de 109,7%, à 13,1 millions. Le nombre des SMS est lui aussi resté stable chez SFR à 492,1 millions sur les deux jours, alors que les MMS s'envolaient de 62%, à 11 millions et que le trafic sur les réseaux sociaux était en hausse de 80%, ce qui représente "une période charnière avec une vraie bascule vers l'internet mobile", selon un porte-parole de SFR. 

Bouygues Telecom a lui fait état de 313 millions de SMS échangés sur les deux jours, en petite hausse de 4%, tandis que les MMS explosaient avec un bond de 41%, à 6,7 millions. Le quatrième opérateur, Free Mobile, lancé en janvier 2012 et qui a donc connu son premier pic d'échanges pour la nouvelle année, affichait pour sa part 41 millions de SMS et 4,3 millions de MMS.

Vous êtes à nouveau en ligne