Rachat de Bouygues Telecom : pourquoi ce refus ?

FRANCE 3

Au lendemain du conseil d'administration de Bouygues Telecom, mercredi 24 juin, qui a fini par rejeter l'offre de rachat de SFR-Numericable, France 3 fait le point.

Le secteur des télécoms plonge à la bourse après le rejet de Martin Bouygues. Son groupe a finalement dit non à SFR-Numericable. Il refuse de vendre sa filiale de téléphonie à l'homme d'affaires Patrick Drahi, malgré une offre alléchante de 10 milliards d'euros.

Pas une première

"Tout n'est pas à vendre", a affirmé Martin Bouygues au micro de RTL ce mercredi matin. Même en restant seul, Bouygues Telecom pense pouvoir redevenir rentable grâce à la 4G et à l'internet à domicile. Patrick Drahi a donc perdu son pari. Depuis trois jours, son offre de rachat subissait les critiques des syndicats, des associations de consommateurs, mais surtout du gouvernement. Dernier point qui a fait pencher la balance : ce rachat aurait pu être retoqué par l'Autorité de la concurrence, un risque que Bouygues ne voulait pas prendre. C'est la seconde fois cette année que l'opérateur repousse les avances de SFR-Numericable.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne