Nokia : des salariés manifestent contre les suppressions d'emplois

FRANCE 3

Des salariés de Nokia manifestaient ce 14 septembre à Lannion (Côtes-d'Armor) contre l'annonce de la suppression de 600 emplois en France.

Ces salariés de Nokia crient leur inquiétude, dans quelques mois ils seront peut-être au chômage. Le géant finlandais a annoncé la suppression de près de 600 emplois sur le territoire français. En 2015, quand Nokia rachetait Alcatel, l'entreprise promettait pourtant la création de 500 emplois en France. À l'époque, Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, saluait cette bonne opération et de bonnes perspectives d'avenir. 

Le gouvernement doit agir 

Pendant que les salariés défilaient à Lannion (Côtes-d'Armor), les représentants syndicaux étaient reçus à Bercy. Ils ont fait passer un message au chef de l'État. "Nokia n'a pas respecté ses engagements, il faut que le ministère les fasse respecter". Ils appellent le gouvernement à intervenir. Une rencontre est prévue avec les dirigeants de Nokia pour tenter, au moins, de retarder l'échéance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne