Travail de nuit : le gouvernement réfléchit à un assouplissement des règles

France 2

Le gouvernement souhaite permettre aux enseignes de supermarchés d'ouvrir leurs portes jusqu'à minuit. La CGT dénonce une nouvelle précarisation de l'emploi.

Des caisses ouvertes jusqu'à minuit. Le gouvernement s'apprêterait à assouplir les règles relatives au travail de nuit dans les commerces alimentaires. Aujourd'hui, les prises de poste entre 21 heures et 7 heures sont comptabilisées dans ce temps nocturne. Cette plage horaire pourrait être rétrécie et commencer à partir de minuit. Les salariés de la grande distribution pourraient accuser une perte de salaire significative.

Une perte de revenus pour les salariés

Actuellement, la loi prévoit une compensation financière de 5% entre 21 heures et 22 heures. Demain, la réglementation ne prévoirait plus aucune compensation entre 21 heures et minuit. De son côté, la CGT craint un nivellement vers le bas des conditions de travail. "L'idée, c'est de nous emmener tous vers une possibilité de travailler à n'importe quelle heure du jour, de la nuit, du dimanche, au même tarif", déplore Cédrick Hafner, syndiqué CGT commerce. Le projet de loi devrait être présenté au Conseil des ministres en novembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne