Michelin : les salariés licenciés de La Roche-sur-Yon invités à rendre leurs pneus

France 2

Les salariés de l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon (Vendée), fermée d'ici la fin de l'année, ont été priés de rendre les pneus qu'ils avaient sur leur voiture. Finalement, la direction a renoncé.

Patrick Paskiewicz fait partie des 619 salariés licenciés de l'usine Michelin de La Roche-sur-Yon (Vendée). La direction lui a indiqué qu'il devait rendre ou acheter les pneus de sa voiture prêtés par le groupe. À chaque départ de salariés, ils doivent être restitués. "C'est mesquin de la part de Michelin, et c'est une façon aussi de gagner un petit peu plus d'argent sur le dos des salariés", estime Anthony Guilloteau, syndicaliste CGT. Après avoir entendu parler de cette mesure, le maire de La Roche-sur-Yon décide d'intervenir.

La direction a cédé

"J'ai donc appelé nos contacts chez Michelin pour avoir des explications et leur demander s'il était possible de revenir sur cette décision qui semblait incongrue pour le moins dans cette période de négociation", indique Luc Bouard. Le groupe a annoncé que les salariés conserveront leurs équipements. La fermeture du site de La Roche-sur-Yon est prévue d'ici la fin de l'année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne