Médecine : faut-il faire payer les patients qui ne viennent pas aux rendez-vous ?

France 2

Chaque année en France, 28 millions de consultations sont annulées, parfois sans prévenir le médecin. Un syndicat demande de facturer la non-présentation à un rendez-vous médical.

Le sujet devient récurrent et pose cette question : faut-il faire payer les patients qui ne se rendent pas à un rendez-vous chez un médecin ? Un syndicat de praticiens a lancé une pétition afin de facturer tout oubli, et les sommes récoltées iraient dans un fonds en faveur des déserts médicaux. "Je devais en voir dix dans la matinée. Sept sont venus et trois ne sont pas venus, sans prévenir", indique le Dr Rachida Inaoui Roze, rhumatologue à Paris.

40 minutes perdues quotidiennement

"On a des demandes importantes, j'ouvre le samedi justement pour essayer de voir les patients qu'on n'a pas pu voir dans la semaine. Et même le samedi, j'arrive à avoir des patients qui ne viennent pas", explique la praticienne. Chaque année en France, ce sont 28 millions de consultations qui sont ainsi annulées. Des annulations synonymes de pertes d'argent et de temps pour les professionnels. On estime que chaque médecin perd en moyenne 40 minutes par jour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne