Les ballons géants des syndicats américains menacés de disparition

"Arme" des syndicats pour protester lors de conflits, ces ballons à l'effigie de chats ou de rats sont l'objet d'une bataille juridique depuis plusieurs années.

Ils veulent dénoncer les pratiques de leurs employeurs. En installant des rats ou des chats géants, les syndicats veulent y voir une arme. Une animation qui ne passe pas inaperçue. "Le public s'arrête et veut savoir ce qui se passe, pour nous c'est un excellent outil pour attirer l'attention. Et quand ils posent une question, on en profite pour leur expliquer à quoi ça sert", détaille Justice Favor, organisateur d'un syndicat ouvrier.

Liberté d'expression

L'idée est née dans les années 1990 à Chicago. Depuis, les rats prolifèrent, mais cela ne plaît pas à tout le monde. Une agence fédérale a porté plainte pour les interdire, avec à sa tête un directeur juridique nommé par Donald Trump. Les syndicats y voient une attaque du gouvernement. La liberté d'expression est ce qui protège les rats géants devant la justice. Dans une affaire récente, elle a donné raison à un syndicat et son rat placés devant un supermarché. Il continue à occuper les rues de New York pour le moment.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne