Grand débat national : après la consultation, Édouard Philippe lance 5 chantiers

FRANCE 3

Le Premier ministre recevait lundi 6 mai, au matin, syndicats, élus et associations pour lancer des mesures sur cinq grands chantiers. Julien Gasparutto était en direct devant Matignon.

Le grand débat national est terminé, il est maintenant temps de mettre en place des mesures concrètes. Lundi 6 mai, au matin, Édouard Philippe recevait les associations d'élus, les partenaires sociaux et les organisations environnementales pour une première réunion afin d'établir les priorités du gouvernement. "Le Premier ministre a lancé 5 chantiers : l'apprentissage, les emplois non pourvus, les freins au retour à l’emploi, l'accompagnement des territoires ou encore les gestes écologiques du quotidien", détaille le journaliste Julien Gasparutto, en direct devant Matignon à Paris.

Un rendez-vous boycotté par certains syndicats

Le chef du gouvernement a d'abord reçu les maires, les départements et les régions pour une première réunion d'une heure et demie, avant de rassembler les partenaires sociaux et les associations. "L'idée n'est pas de refaire une grande conférence sociale avec un agenda, précise Matignon, mais plutôt de réfléchir collectivement à tous ces objectifs", indique le journaliste. À noter que la CGT et l'union syndicale Solidaires ont boycotté ce rendez-vous, pour ne pas servir "de caution à l'entreprise de communication du gouvernement".

Vous êtes à nouveau en ligne