Force ouvrière : Yves Veyrier élu secrétaire général du syndicat à la suite de la démission de Pascal Pavageau

Yves Veyrier, le 18 janvier 2010, à Paris.
Yves Veyrier, le 18 janvier 2010, à Paris. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Le syndicat est déstabilisé après le scandale du fichage de ses cadres par des proches de l'ex-secrétaire général Pascal Pavageau.

Le nom du numéro un de Force ouvrière (FO) est désormais connu. Yves Veyrier a été élu secrétaire général du syndicat, jeudi 22 novembre, à la suite de la démission de Pascal Pavageau, a annoncé la direction de FO. Il a obtenu 2 720 votes des fédérations et des unions départementales quand Christian Grolier, 52 ans, issu de la fonction publique et tenant d'une ligne plus dure, en a eu 2 577. Patrice Clos, 53 ans, numéro un de la fédération des transports, en a obtenu 647.

Yves Veyrier, 60 ans, est le membre le plus ancien du bureau confédéral (direction) de Force ouvrière. Il va tenter de rassembler les troupes et de restaurer l'image d'un syndicat ébranlé par des dissensions internes depuis le scandale du fichage de ses cadres par des proches de l'ex-secrétaire général Pascal Pavageau.

Cette nomination laisse présager un changement de ton de la part du syndicat, dont le discours s'était durci après le départ de Jean-Claude Mailly en avril 2018. Yves Veyrier était en effet soutenu par les réformistes, courant auquel appartenait Jean-Claude Mailly et qui représentent près de 40% des militants de FO.

Vous êtes à nouveau en ligne