Force ouvrière : la chute de Pascal Pavageau

France 2

Pascal Pavageau a démissionné de la tête de Force ouvrière pour éviter de se faire exclure. La direction du syndicat devait se réunir mercredi 17 octobre pour décider de son sort après les révélations du "Canard enchaîné" sur un fichier dénigrant les dirigeants de FO.

À 22 heures, mardi 16 octobre, Pascal Pavageau annonce à ses proches qu'il quitte la tête de Force ouvrière. Le 10 octobre, lorsque le Canard enchaîné révèle l'existence d'un fichier interne au syndicat, il semblait minimiser l'affaire. Dans le fichier informatique qui met le feu aux poudres, 126 noms de cadres du syndicat sont affublés de qualificatifs parfois insultants. Un document élaboré par les collaborateurs de Pascal Pavageau avant son élection. "Il faut arrêter de tout déverser par la presse, il faut qu'on règle ça en interne", aurait confié le principal intéressé à un interlocuteur.

Un chantage de la part de certains cadres ?

D’après un proche de Pascal Pavageau, certains cadres formulent de multiples exigences en échange de son maintien. Lundi 15 octobre, la garde rapprochée du secrétaire général FO est licenciée. Ce dernier vide même une partie de son bureau. Mardi 16 octobre, ses opposants se retrouvent. Réformistes et trotskistes, une alliance inattendue scelle le sort de Pascal Pavageau dans un contexte exécrable. L'ancien secrétaire général aura tenu à peine six mois à la tête du syndicat. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne