Soldes d’été : le grand flop

France 2

Les soldes d’été annoncent un bilan catastrophique. Elles se terminent le 11 août. Les magasins sont vides et les stocks s’accumulent, en Île-de-France notamment.

Sur ces vitrines de boutiques parisiennes, des promotions alléchantes, mais à l’intérieur, pas un seul client. Selon un vendeur de vêtements, jamais les soldes n’avaient aussi peu marché : "La clientèle c’est des gens du quartier, des retraités, mais je ne vois personne passer". Dans la réserve, les stocks sont intacts, alors pour la première fois, il ne renouvèlera pas sa collection à la rentrée.

Les soldes avaient été reculées de trois semaines

Un peu plus loin, même constat. À la demande de nombreux commerçants, les soldes avaient été reculées de trois semaines pour leur permettre de s’organiser après le confinement. Mauvaise idée, regrette cette gérante : "Vu qu’ils nous ont mis les soldes le 15 juillet, il fallait arriver avec des démarques -50, -60%. Du coup, on liquide de la marchandise à perte, donc ce n’est pas une bonne chose du tout".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne