Les soldes touchent à leur fin

Six semaines après le lancement des soldes, les gérants de magasins font les comptes. Le résultat est plutôt mauvais.

L'heure est au bilan, pour les magasins, alors que les soldes se terminent ce mardi 17 février au soir. Et il n'est pas très bon. En effet, les ventes ont été impactées par les attentats du mois de janvier. "L'atmosphère n'étant pas très rassurante pour sortir, les gens ont reporté les soldes de quelques jours", explique une passante.

"Il y a eu quelques jours de flottement où on n'a pas compris ce qui se passait. Tout le monde était sous le choc, ça c'est évident", assure Odette Daudé, présidente de l'association des commerçants de Montpellier, au micro de France 3.

Des problèmes de pouvoir d'achat

Résultat, le bilan est négatif. Le chiffre d'affaires des commerçants serait en baisse de 5 à 10% selon les enseignes. Rien d'étonnant pour le délégué général de la Fédération française de prêt-à-porter, François-Marie Grau. "En France plus de 42% des ventes se font à prix barrés ou promotions, donc la consommatrice n'attend plus les périodes de soldes pour consommer, qui plus est, il y a des problèmes de pouvoir d'achat", affirme l'expert.

Vous êtes à nouveau en ligne