Economie : vers une "année catastrophe" dans certains secteurs ?

Les premiers signes de ralentissement de l'économie sont visibles après le rebond du mois de juin. Les soldes ont été décevants par exemple. Etienne Lefebvre, rédacteur en chef aux Echos, est en plateau  mardi 11 août pour analyser la situation.

Alors que les soldes touchent à leur fin, l'heure est au bilan. Et les chiffres ne sont pas bons. "C'est assez décevant, les commerçants espéraient un pic, un rebond de consommation à cette occasion. Il ne s'est pas produit malgré l'épargne record des Français. La date de soldes avait été retardée à la mi-juillet, une demande des commerçants. Mais résultat, à la mi-juillet il y avait moins de monde dans les grandes villes et le port du masque n'a pas aidé à attirer les clients. Le secteur ne va pas éviter l'année catastrophe avec des pertes de 20 %", explique Etienne Lefebvre, sur le plateau du 23 heures, mardi 11 août.

Reprise en "aile d'oiseau"

Pourquoi ne retrouve-t-on pas plus rapidement une activité normale ? "La Banque de France parle d'une reprise en 'aile d'oiseau'. Certains économistes espéraient une reprise 'en V' avec une chute brutale et un rebond rapide. La reprise en 'aile d'oiseau', c'est un rebond très fort au début et un long faux plat montant. Comme dans une course, on arrive à portée du dernier kilomètre et c'est très dur, il apparaît interminable (…) Des secteurs restent pénalisés à cause de la Covid, mais toutes restent pénalisées par les gestes barrières", analyse Etienne Lefebvre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne