SFR : les clients décrochent

France 3

L’appel à la grève de deux syndicats de SFR pour la rentrée, la CGT et la CFE-CGC protestent contre le plan de départs volontaire proposé par le groupe. 5 000 suppressions de postes d’ici 2019. Alors que tous les signaux sont au rouge, l’opérateur a perdu 257 000 abonnés en trois mois.

Les voyants sont-ils tous au rouge chez SFR ? En un an, le groupe a perdu plus un million d’abonnés fixes et mobiles au profit de ses concurrents. Ce mercredi 10 août devant la boutique d’un autre opérateur, les clients qui quittent SFR expliquent leur choix : "Essentiellement une question de prix. Le prix est inférieur". Une deuxième cliente : "On me dit qu’on va me rappeler, on ne me rappelle pas chez SFR, ça fait 48 heures. J’ai une jeune fille qui m’est tombée dessus, qui est encore plus désagréable que la précédente. Maintenant j’ai dit j’en ai marre, je viens voir le concurrent parce que je ne peux pas continuer avec des méthodes pareilles".

Objectif supprimer un tiers des postes

D’autant que la concurrence est rude. SFR a perdu 256 millions d’euros de chiffres d’affaires par rapport à l’année dernière. SFR l’assure, l’entreprise a appris de ses erreurs et veut contre-attaquer : "Nous avons fait beaucoup pour rattraper notre retard dans la 4G, SFR a ainsi mené le plus gros déploiement de son histoire (…) même travail sur la qualité de service avec une nette amélioration ces derniers mois" a réagi le Groupe SFR. Pourtant SFR a annoncé il y a quelques jours, un plan de départs volontaire. Objectif supprimer un tiers des postes d’ici 2019.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne