Poste : une histoire en passe de se terminer ?

FRANCE 2

Face à la baisse du nombre de courriers postaux envoyés, les postes européennes ont entamé leur déclin. Dans certains pays, les postes ont fait le choix de se diversifier. 

En 2009, La Poste française distribuait 18 milliards de lettres chaque année. En 2018, ce n'était plus que 9 milliards de lettres. En parallèle, le prix du timbre a rapidement grimpé : +80% en cinq ans. Face à cette baisse d'activité du cœur de métier de La Poste, certains de nos voisins européens ont pris des mesures radicales. Le nombre des tournées, notamment, a pu baisser, comme en Italie, où leur nombre a été divisé par deux, et encore davantage dans certaines zones rurales. "Les postes européennes ferment aussi énormément de bureaux de poste. En Belgique, il n'y a plus qu'un seul bureau de poste par ville ou par village", explique le journaliste François Beaudonnet, sur le plateau du 13 Heures.

Diversification des services

Face à cela, certains ont fait le choix de se diversifier. Ainsi, la poste belge livre des courses à domicile, fabrique puis livre des plaques d'immatriculation automobile. "En Allemagne, des milliers de bureaux de poste ont déjà été fermés, remplacés par des points poste, dans des boutiques, des magasins. Un petit peu étrange pour nous, on trouve des points poste dans des magasins de vêtements", poursuit le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne