Guyane : des fumées toxiques s'échappent d'une décharge

France 2

L'incendie d'une décharge à ciel ouvert depuis cinq semaines provoque des fumées toxiques pour les habitants, et aucune solution n'a été trouvée pour l'éteindre.

Les habitants de Maripasula, en Guyane, sont en colère. Depuis plusieurs semaines, ils inhalent l'air dégagé par une décharge sauvage. L'air est devenu irrespirable et la tentative d'étouffer l'incendie par ensevelissement a échoué. Les écoles et administrations sont fermées. Cette décharge avait été condamnée par l'Union européenne en 2007, et elle fait l'objet d'un plan d'urgence piloté par l'État depuis 2010, car 2 500 à 3 000 tonnes d'ordures y sont déversées à ciel ouvert chaque année.

Éviter l'exposition

"C'est un manque de respect envers la population. Nous sommes des êtres humains, mais quand il s'agit de notre santé, nous ne sommes plus ces êtres humains", tonne une habitante. "Ça picote le nez et la gorge aussi, et ce n'est pas bien pour les enfants", confie un adolescent. L'Agence régionale de la santé a ainsi demandé aux habitants d'éviter d'être exposés aux fumées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne