Retraites complémentaires : jusqu'à 18% en moins pour certains salariés

FRANCE 2

En plateau, Laurent Desbonnets fait le point sur la situation.

L'accord passé en octobre dernier sur les régimes de retraites complémentaires s'annonce plus pénalisant que prévu. Tous les salariés du privé devraient être concernés. "Tous vont perdre une part de leur retraite complémentaire qui représente, notamment chez les cadres, plus de la moitié des pensions", explique Laurent Desbonnets en direct sur le plateau de France 2.

Différences entre les générations

Ce manque à gagner va également varier en fonction des générations. "Les plus jeunes seront encore plus mis à contribution : pour un cadre né en 1975, ce sera -16,3%, né en 1990, la complémentaire sera amputée jusqu'à -17%, et ce sera encore plus difficile pour les non-cadres nés en 1990 : -18%. Des efforts donc douloureux, mais indispensables d'après ceux qui ont signé cette réforme. Si on ne faisait rien selon eux, il aurait fallu baisser toutes les retraites complémentaires de 11%, y compris pour ceux qui sont déjà retraités", conclut le journaliste de France 2.

Vous êtes à nouveau en ligne