VIDÉO. Retraites : "Je pense que l'âge pivot n'a rien à voir avec cette réforme", estime le député LREM Lionel Causse

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Lionel Causse, député La République en marche des Landes, "ambassadeur de la réforme des retraites" pour la majorité présidentielle, indique vendredi sur franceinfo être personnellement opposé à l'"âge pivot" évoqué dans le cadre de la réforme des retraites.

"Moi je pense que l'âge pivot n'a rien à voir avec cette réforme", déclare vendredi 27 décembre Lionel Causse, député La République en marche des Landes, "ambassadeur de la réforme des retraites" pour la majorité présidentielle, sur franceinfo.

Je suis opposé à l'âge pivot parce que je pense que quand on est partis pour remplacer les trimestres par un système à points, il n'y a plus cette notion de durée.

Lionel Causse

à franceinfo

Selon lui, l'âge pivot ne peut s'inscrire dans un système à points. "Quelqu'un à la retraite à 62, 63 ans, s'il continue une activité professionnelle aujourd'hui, il n'acquiert pas de nouveaux droits."

Demain, on a fait la proposition avec Jean-Paul Delevoye pour qu'il ait de nouveaux droits, c'est-à-dire faire évoluer sa retraite progressivement.

Lionel Causse

à franceinfo

"Il faut laisser la plage entre 62 et 67 ans pour le régime général, recommande le député, avec la possibilité de partir plus tôt pour tout ce qui est régalien, carrières longues et certains métiers, et que chacun détermine quand est-ce qu'il pourra partir." "Gardons l'âge pivot uniquement pour le minimum contributif, c'est-à-dire ces fameux 1 000 euros", conclut Lionel Causse.

Vous êtes à nouveau en ligne