VIDÉO. La mobilisation contre la réforme des retraites ne concerne qu'une "petite minorité", "les gens ne sont pas en grève en France", selon un député LREM

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Invité sur franceinfo vendredi, Lionel Causse, député La République en marche des Landes, "ambassadeur de la réforme des retraites" pour la majorité présidentielle, évoque une grève "très sectorisée".

La mobilisation contre la réforme des retraites ne concerne qu'une "petite minorité", "les gens ne sont pas en grève en France" déclare vendredi 27 décembre sur franceinfo Lionel Causse, député LREM des Landes, "ambassadeur retraites" pour la majorité présidentielle, alors que s'annonce un 23e jour de grève en France.

"La CGT n'est pas responsable en ce moment"

"Je trouve que la CGT n'est pas responsable en ce moment, affirme Lionel Causse. Elle devrait participer un peu plus aux discussions et aux négociations, que de se radicaliser comme elle le fait."

Ils ne veulent pas se mettre autour de la table parce qu'ils considèrent que ce projet, ils n'en veulent pas.

Lionel Causse

à franceinfo

"Je préférerais que la CGT vienne et me dise : 'Oui, il faut que le système actuel règle le problème du million de retraités qui vit sous le seuil de pauvreté, oui il faut qu'on travaille peut-être plus vite sur les retraites agricoles, sur les femmes seules, les carrières en difficulté', que de nous dire qu'il ne faut pas toucher au régime spécial de la SNCF et de la RATP", avance-t-il.

"On est sur une petite minorité de salariés en France, conclut le député. J'étais dans ma circonscription dans les Landes, jusqu'à hier : on nous parle très peu de ce problème-là." "Les gens ne sont pas en grève en France, on est sur quelque chose de très sectorisé", assure le député.

Vous êtes à nouveau en ligne