VIDEO. Grève contre la réforme des retraites : Eric Coquerel "ne croit pas à l'enlisement du mouvement parce que les braises sont chaudes"

FRANCEINFO

Le député de La France insoumise était l'invité de franceinfo lundi matin. 

"Il y a un climat de colère sociale qui ne fait que s'accroitre depuis maintenant deux ans", a jugé le député La France insoumise Eric Coquerel sur franceinfo lundi 23 décembre. Selon lui, "plus le mouvement dure, plus les grévistes et les gens, comprennent qu'en réalité le problème ce n'est pas seulement telle ou telle disposition mais c'est globalement le projet de système par point", a-t-il poursuivi en parlant de la réforme des retraites.

>>> Grève du 23 décembre : les opposants à la réforme des retraites veulent "maintenir la flamme" pendant les fêtes. Suivez notre direct

"Je ne crois pas à l'enlisement du mouvement parce que les braises sont chaudes, a poursuivi Eric Coquerel. Je crois qu'on est dans un autre affrontement, notamment parce qu'il y a eu les "gilets jaunes" depuis et cela entretient un climat d'insurrection citoyenne et un mouvement social en même temps."

Alors que Jean-Luc Mélenchon a estimé qu'"une trêve n'a pas de sens",  le député insoumis Eric Coquerel partage ce point de vue. "La question qui se pose en réalité, et qui se posera à partir de janvier, c'est comment on aide les grévistes actuels qui font grève pour tout le monde ? Ça peut être des appels à une grève générale, une grande marche nationale, après je ne suis pas maître de la situation, c'est aux grévistes, aux syndicats, qui ont la maitrise et la conduite des affaires sur cette question", a-t-il conclu sur franceinfo. 

Vous êtes à nouveau en ligne