Une réforme des retraites "pas juste" : un enseignant témoigne de sa "peur"

franceinfo

Mobilisé contre la réforme des retraites, Gabriel Brac de La Perrière, jeune enseignant en CM2 en Seine-Saint-Denis explique son mécontentement devant la caméra de franceinfo.

Gabriel Brac de La Perrière, 27 ans, enseignant en CM2 à La Courneuve (Seine-Saint-Denis) est en grève contre la réforme des retraites. "Le gouvernement a admis lui-même que ce projet n'était pas juste pour les enseignants et qu'ils allaient beaucoup y perdre : entre 600 et 900 euros nets par mois. Il faudrait doubler notre salaire, voire le tripler, pour conserver notre retraite actuelle, ce qui serait trop coûteux".

>> Grève du 18 décembre : suivez le direct

"On nous respecte pas à notre juste valeur. On n'est pas entendus ni considérés. Cela fait peur parce qu'on voit que c'est de plus en plus difficile d'exercer ce métier. J'ai beaucoup d'énergie, mais c'est un travail qui demande énormément d'heures en dehors de sa classe", témoigne ce professeur des écoles au micro de franceinfo.

Vous êtes à nouveau en ligne