Soutien aux grévistes : la barre du million d'euros a été franchie sur une cagnotte en ligne lancée par un syndicat CGT

Une réunion de travailleurs de la RATP, le 19 décembre 2019, gare de l\'Est, à Paris.
Une réunion de travailleurs de la RATP, le 19 décembre 2019, gare de l'Est, à Paris. (PHILIPPE LABROSSE / HANS LUCAS / AFP)

Le syndicat CGT des salariés de l'information et de la communication a lancé une cagnotte en 2016 pour organiser la solidarité financière lors des différents mouvements sociaux. Cette caisse a déjà recueilli plus d'un million d'euros depuis le 5 décembre et le début de la contestation contre la réforme des retraites.

Le syndicat Info'Com-CGT a annoncé avoir collecté plus d'un million d'euros depuis le début du mouvement social contre la réforme des retraites, jeudi 26 décembre. Sur cette somme, 103 344 euros ont été notamment recueillis lors d'un "stream reconductible" lancé par des amateurs de jeux vidéo sur la plateforme Twitch.

Mardi, Info'Com-CGT avait remis un chèque de 250 000 euros aux salariés de la RATP. "C'est le soutien concret d'une grande partie de la population, expliquait alors Marianne Ravaud, secrétaire générale adjointe. On reçoit des chèques de partout en France, des salariés du privé, des enseignants, des retraités." Devant le siège de la RATP à Paris, elle expliquait que la cagnotte avait été alimentée par des petits dons, "d'une dizaine d'euros", et des gros, "de plusieurs centaines" d'euros.

"Il y a une dimension de sacrifice. Cette cagnotte, elle est là pour le symbole", avait alors commenté Eliott Exbrayat (Solidaires RATP), jugeant que "c'est symbolique par rapport à la peine financière, mais ça démontre aussi l'union syndicale et c'est un soutien moral".

Cette "caisse de solidarité financière" du syndicat avait été lancée en 2016 lors du conflit contre la loi Travail. Plusieurs autres caisses ou cagnottes de grève se sont montées depuis le 5 décembre, comme la "cagnotte nationale en ligne" organisée par l'Unsa ferroviaire.

Vous êtes à nouveau en ligne