Retraites : un débat enlisé à l'Assemblée

France 3

Vendredi 21 février, le débat sur la reforme des retraites s'enlise toujours à l'Assemblée nationale (Paris). Les députés en sont toujours à l'article premier d'un projet de loi qui en compte 65.

Le débat autour de la réforme des retraites s'éternise vendredi 21 février. Au cinquième jour, les députés en sont toujours à l'examen du premier article. La discussion est ponctuée de poussées de fièvre. "C'est du foutage de gueule, je vous le dis avec des mots simples", déclare Sébastien Jumel, député PCF de Seine-Maritime. Plus de 40 000 amendements ont été déposés, mais l'opposition se défend de faire de l'obstruction. "La vie de tous les Français vaut bien deux mois de débat à l'Assemblée nationale", résume Éric Woerth, député LR de l'Oise.

"Une façon de piétiner le pouvoir législatif"

Désormais, la discussion se déroule sous la menace du 49.3, qui permet d'adopter un texte sans vote. Une éventualité qui fait bondir l'opposition. "En aucun cas nous n'accepterons un coup de force avec un 49.3 qui est aussi une façon de piétiner le pouvoir législatif, c’est à dire les droits du Parlement", souligne Clémentine Autain, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis. De son côté, le gouvernement est prêt à assumer. Le 49.3 doit faire l'objet de délibérations en Conseil des ministres. Ce pourrait être le cas dès mercredi 26 février.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne