Retraites : Nicolas Bay (RN) "n’attend absolument rien des annonces du Premier ministre"

FRANCE 2

Le député européen RN Nicolas Bay exige mercredi 11 décembre l'abandon pur et simple de la réforme et la consultation des Français par référendum.

Édouard Philippe dévoile mercredi 11 décembre sa réforme des retraites et les compromis que l'exécutif est prêt à accorder pour tenter de calmer la colère. "Je n’attends absolument rien des annonces du Premier ministre", déclare Nicolas Bay sur le plateau des "4 Vérités" mercredi matin. Pour le député européen du Rassemblement national (RN), le locataire de Matignon "ne va pas reculer" et compte "imposer à marche forcée la réforme des retraites".

"Brutalité déguisée"

L’élu dénonce la "brutalité déguisée" du gouvernement et des syndicats qui "ne représentent rien". "On voit bien que le dialogue entre Macron d’un côté et la CGT de l’autre est un petit jeu", fulmine Nicolas Bay. Selon lui, le vrai débat, celui de la "dislocation du système de retraite par répartition", est occulté.

L’ancien conseiller régional de Normandie fustige une réforme qui n’est pas acceptable "dans sa philosophie même". Par confort, le gouvernement va "mettre en place un système qui baissera les pensions et augmentera la durée de cotisations", explique l’élu RN, qui demande le retrait pur et simple de cette réforme et la consultation des Français par référendum.

Vous êtes à nouveau en ligne