Retraites : les éboueurs sont toujours mobilisés contre la réforme

FRANCE 2

Des tonnes de déchets s'accumulent sur les trottoirs de Paris et Marseille. Les éboueurs se battent pour leur accord de pénibilité qui leur permet de partir plus tôt à la retraite.

Des ordures qui s'accumulent et des incinérateurs bloqués. Depuis celui d'Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, le journaliste de France Télévisions David Lefort indique que le blocus de cet incinérateur, tenu par une cinquantaine de personnes, devrait durer jusqu'à vendredi : "Aucune benne de collecte ne peut sortir, ni rentrer dans ce garage, ni desservir les incinérateurs d'Île-de-France. Une partie de ces déchets, une partie infime, est redirigée vers des centres d'enfouissement". Les éboueurs se mobilisent pour conserver leur accord de pénibilité, qui leur permet de partir plus tôt à la retraite.

Chaudières de secours

"Une autre incidence de ce blocage des centres d'incinérations, c'est que ces centres fournissent de la chaleur environ 300 000 foyers en Île-de-France", explique David Lefort. Par conséquent, des chaudières de secours ont été mises en route pour alimenter ces foyers en chauffage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne