Retraite : les professions libérales ont manifesté en nombre contre la réforme

FRANCEINFO

Une marée de toges noires, de blouses blanches et autres uniformes a manifesté lundi 16 septembre contre la réforme des retraites. Les professions libérales veulent conserver leur caisse autonome.

Médecins, infirmiers libéraux, avocats, pharmaciens, notaires ou pilotes d'avion ont manifesté lundi 16 septembre. Ils cotisent tous à une caisse autonome pour leur retraite et s'inquiètent de la réforme, dont ils affirment qu'elle entraînera une hausse des cotisations et une baisse des pensions. Dans le cortège parisien lundi après-midi, Dominique Bulard, un infirmier libéral de 52 ans, a fait ses calculs. La réforme pourrait avoir de lourdes conséquences sur les pensions de sa profession. Selon lui, par exemple, une infirmière à la retraite qui touche actuellement en moyenne 1 200 euros pourrait descendre à 900 euros avec le nouveau système.

28 milliards d'euros de cagnotte

De son côté, Franck Adrian, kinésithérapeute de 47 ans, est surtout inquiet de l'augmentation à venir de ses cotisations. "Je vais passer de 5 000 euros de cotisations à 10 000 euros", précise-t-il. Pour lui, cela reviendrait à devoir fermer son cabinet. Au cœur de la bataille, les trésors de guerre accumulés par les caisses de retraite autonomes, soit 28 milliards d'euros environ. Les médecins ont accumulé 7 milliards d'euros pour garantir leur future retraite. Ils craignent que la plus grande partie de cette cagnotte ne soit reversée dans les caisses du régime général. Même préoccupation chez les avocats.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne