Retraite : 150 000 manifestants contre la réforme

FRANCEINFO

À l'appel de la CGT, le cortège de manifestants contre la réforme des retraites a défilé mardi 24 septembre à Paris et un peu partout en métropole ou à La Réunion.

Les manifestants avancent en rang plus ou moins serré, mais tous sont animés par une même détermination : le refus de la retraite à points. Dans le cortège parisien, mardi 24 septembre, une aide-soignante inquiète : "J'ai 35 ans et je suis déjà amochée. À 60, 62 ou 64 ans, je ne pourrai pas tenir. Physiquement je vais casser".

La retraite, ce "feu follet"

Les contestataires ont aussi défilé à Perpignan (Pyrénées-Orientales). "J'ai commencé à travailler à 17 ans. Normalement, je pourrais partir à la retraite à 60 ans. Mais je vois cette retraite qui est un feu follet qui s'éloigne alors que j'en arrive à cinq ans et demi", indique l'un d'eux. Une manifestation a également eu lieu à La Réunion. "Actuellement, je connais combien je pourrai toucher à la retraite. Demain, je ne sais pas", regrette un homme. En tout, les centrales syndicales annoncent 150 000 manifestants dans toute la France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne