Réformes des retraites : les professions libérales défendent une cagnotte à près de 50 milliards d'euros

France 3

Les professions libérales étaient dans la rue lundi 16 septembre pour défendre leur régime autonome des retraites. Une cagnotte estimée à environ 50 milliards d'euros.

Le tribunal de grande instance de Paris, vide. Lundi 16 septembre, les avocats se sont massivement mobilisés pour protester contre la réforme des retraites. Avec ce projet de loi, la profession craint de perdre une cagnotte accumulée au fil des générations. Grâce à une démographie très favorable, quatre cotisants pour un retraité, les avocats ont provisionné plus de 2 milliards d'euros, qu'ils ne veulent surtout pas voir versé eu régime universel.

Jean-Paul Delevoye assure que le montant prélevé sera discuté

"Rassembler de manière excessive l'intégralité des réserves dans un seul pot commun aux seules mains de l'État, sans aucune garantie, (...) c'est tout de même insupportable comme perspective", estime Viviane Schmitzberger-Hoffer, présidente de la Caisse nationale des barreaux de France. Notaires, pilotes, médecins et commerçants, eux aussi cumulent des cagnottes importantes : 49,6 milliards au total. Ce sont bien ces réserves que le gouvernement prévoit de verser au régime universel, au moins en partie. Mais Jean-Paul Delevoye l'assure, le montant prélevé sera discuté avec chacune des caisses professionnelles. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne