VIDEO. Réforme des retraites : le gouvernement promet que la pénibilité sera mieux reconnue dans le nouveau système

France 2

Le futur système des retraites prévoit d'autoriser un départ anticipé en fonction de la pénibilité. Des critères à définir qui seront cruciaux pour la majorité.

Le gouvernement promet à tous ceux qui exercent une activité pénible de partir en retraite plus tôt et à taux plein. Gestes répétitifs, porter des charges lourdes, travailler dans le bruit... Ces caractéristiques doivent être prises en compte dans la réforme des retraites.

Le travail de nuit davantage considéré

Le nouveau système prévoit qu'un salarié exposé à un de ces critères de pénibilité pourrait en fin de carrière travailler trois ans à mi-temps, mais payés à temps plein. "Ça permettrait de finir un peu plus tranquillement", estime Steve Barral, ouvrier près de Lyon (Rhône). "Qui est-ce qui finance tout ça ?", interroge de son côté le directeur général de l'entreprise de construction Batigimm, Karim Ganoune.

La réforme prévoit également d'élargir le compte pénibilité aux fonctionnaires et tenir davantage compte du travail de nuit. Les aides-soignants sont notamment concernés. Enfin, ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans continueraient de partir avant l'âge légal de 62 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne