Réforme des retraites : vers un allongement plus rapide des durées de cotisation

FRANCE 3

La réforme des retraites promise par le gouvernement devait être reportée après les élections municipales, en mars 2020. Mais les règles actuelles concernant les durées de cotisation devraient finalement changer dès la rentrée 2019. Le point dans le 19/20 avec David Boéri.

Changer avant de réformer. C'est ainsi que le gouvernement pourrait procéder en vue de l'allongement de la durée de cotisation pour financer le système des retraites. "L'hypothèse est en tous cas à l'étude. C'est ce que nous a confirmés Jean-Paul Delevoye, le haut commissaire aux retraites", détaille David Boéri sur le plateau du 19/20. Le gouvernement pourrait revoir son agenda afin de procéder à des réajustements avant même de lancer la réforme des retraites, prévue après les élections municipales en mars 2020.  

Accélérer le calendrier pour financer certaines promesses 

En réduisant certains délais, le gouvernement pourrait gagner du temps pour mener à bien certaines promesses. "La piste la plus simple serait d’accélérer le calendrier de la loi Touraine votée en 2014. Il prévoyait jusque là d'ajouter un trimestre de cotisation tous les trois ans. Le gouvernement pourrait réduire cette échelle à un trimestre par an dès l'année prochaine. Les personnes nées en 1959 devraient alors cotiser 42 ans pour une retraite à taux plein au lieu de 41 ans et 3 trimestres. Le seuil passerait alors à 43 ans pour tous les assurés nés après 1963 au lieu de 42 ans. (...) Une accélération qui permet de réduire plus rapidement les déficits. De quoi également financer certaines promesses comme la réindexation des pensions ou la revalorisation du minimum vieillesse", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne