Réforme des retraites : une solution à trouver en trois mois

Les négociations reviennent désormais aux partenaires sociaux qui vont se réunir autour de la table de la conférence sur le financement voulue par la CFDT. Ils ont trois mois prou trouver une solution.

La balle est désormais dans le camp des syndicats. À eux de trouver la solution pour trouver comment financer la réforme des retraites. Le gouvernement offre une conférence de financement présidée par Jean-Jacques Marette, ancien directeur du GIE Agirc-Arrco, le régime complémentaire des cadres. Il a déjà mis en place un système à points et l'âge d'équilibre. Autour de la table donc, le patronat, les syndicats et les représentants de l'État et de la Cour des comptes. Il faudra trouver 12 milliards d'euros que l'âge pivot à 64 ans permettait de dégager afin de financer le système en 2027.

Trois mois de négociations

Pour la CFDT, seul un cocktail de mesures peut y remédier. "Une mesure de financement qui est une augmentation de cotisations a toujours des effets pervers. Donc il vaut mieux avoir beaucoup de mesures de faible ampleur en minimisant les effets pervers plutôt que de tout miser sur une seule mesure comme l'a fait le gouvernement avec l'âge pivot", relate Frédéric Sève, secrétaire national de la CFDT en charge des retraites. Il y a tout de même des contraintes, comme le temps avec seulement trois mois de fin janvier à fin avril et le cadre strict fixé par le gouvernement avec interdiction de baisser les pensions ou augmenter le coût du travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne