Réforme des retraites : une main tendue aux syndicats réformistes ?

France 2

L'éditorialiste Nathalie Saint-Cricq est sur le plateau du 13 Heures pour analyser les annonces du Premier ministre sur la réforme des retraites mercredi 11 décembre.

Les annonces du Premier ministre, faites mercredi 11 décembre, peuvent-elles calmer la colère de la rue ? Pour l'éditorialiste politique Nathalie Saint-Cricq, il y a peu de chance que l'exécutif puisse convaincre FO et la CGT. "Ils sont déçus, ça ne passera pas bien", explique la journaliste. Le gouvernement comptait s'appuyer sur les syndicats dits "réformistes", comme la CFDT, l'Unsa ou la CFTC.

>> Grève du 11 décembre : suivez la situation en direct

Améliorer le climat actuel

"Et là, le gouvernement a fait un énorme pas, d'abord sur le ton, en disant qu'il n'y aura pas de vainqueurs et pas de vaincus. (...) Le second point [Édouard Philippe] a expliqué assez clairement que les profs n'y perdraient pas, qu'il s'engageait", poursuit Nathalie Saint-Cricq. Selon l'éditorialiste, ces annonces sont un gros pas vers la CFDT et l'Unsa. "Et ça, ça pourrait améliorer très grandement le climat actuel", estime Nathalie Saint-Cricq.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne