Réforme des retraites : "On aura recours à la motion de censure que si on n'a pas le choix", annonce le PS

franceinfo

Dieynaba Diop, porte-parole du PS, est l'invitée politique du 23h de franceinfo dimanche 2 février.

Le débat parlementaire sur la réforme des retraites s'annonce électrique. "C'est la première fois de mémoire que le Conseil d'État rend un avis aussi sévère sur un projet de loi", affirme Dieynaba Diop. Le PS plaide pour une motion de censure à la fin des débats. "Elle n'a certainement aucune chance d'aboutir, car la majorité, une fois obtenue, est difficilement bousculable. On aura recours à cette mesure que si on n'a pas le choix", ajoute la porte-parole du Parti socialiste.

Le gouvernement a refusé d'instaurer un congé de 12 jours au lieu de cinq pour les parents endeuillés. "C'est indécent. Comment peut-on avancer un argument économique face à la douleur des parents qui ont perdu un enfant ? Même le Medef était pour. Je n'arrive pas à comprendre qu'on puisse faire ce type d'erreur", estime-t-elle dimanche 2 février sur franceinfo.

Le PS social et écolo

La ligne directrice du PS pour les municipales, c'est un pied social et un pied écologiste. "La lutte contre le changement climatique ne doit pas obérer le combat contre les inégalités. On se doit de rétablir une certaine équité entre les Français", explique Dieynaba Diop.

Les ex-socialistes Jean-Yves Le Drian et Olivier Dussopt ont lancé l'aile gauche de LREM, Territoire de progrès, avec une soixantaine de députés. "C'est une tentative pour répondre à la promesse éphémère d'Emmanuel Macron de dire 'Je ne suis ni de droite ni de gauche'. Personne n'est dupe. Toutes les réformes qui sont faites sont de droite", conclut la porte-parole du PS.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne