Réforme des retraites : vous êtes né avant le 1er janvier 1975 ? Après ? Voici ce que vous réserve le projet du gouvernement en fonction de votre date de naissance

Ce nouveau système, dont l\'entrée en vigueur s\'échelonnera entre 2022 et 2025, ne concernera pas tous les salariés dans les mêmes délais.
Ce nouveau système, dont l'entrée en vigueur s'échelonnera entre 2022 et 2025, ne concernera pas tous les salariés dans les mêmes délais. (BRUNO DE HOGUES / STOCKBYTE / GETTY IMAGES)

Les personnes nées avant le 1er janvier 1975 ne sont pas concernées par la réforme. Et celles nées à partir du 1er janvier 2004 entreront dans le nouveau système dès 2022.

Adieu les 43 annuités de cotisation... et bienvenue au système de retraite par points. Edouard Philippe a annoncé, mercredi 11 décembre, le détail de la réforme des retraites. Aussi attendue que décriée, cette réforme maintient l'âge légal de la retraite à 62 ans, mais avec une forte incitation à travailler plus longtemps. Le texte introduit en effet un "âge d'équilibre", fixé à 64 ans : en cas de départ à la retraite avant cet âge, la pension subira un malus ; au contraire, elle sera revalorisée en cas de départ au-delà.

>> Perturbations, manifestations, réactions, trafic… Suivez en direct la grève du 12 décembre et les dernières informations ici.

Ce nouveau système, dont l'entrée en vigueur s'échelonnera entre 2022 et 2025, ne concernera pas tous les salariés dans les mêmes délais. Les Français nés avant 1975 "ne seront pas concernés" par la réforme des retraites, et la génération 2004, celle "qui aura 18 ans en 2022", sera "la première à intégrer le système universel", a ainsi précisé le Premier ministre. Voici ce qu'il en sera pour vous, en fonction de votre année de naissance. Attention, les informations ci-dessous ne concernent que les personnes qui dépendent du régime général, et pas celles qui dépendent des régimes spéciaux.

>> Entrée en vigueur, âge pivot, minimum retraite... Ce qu'il faut retenir des annonces d'Edouard Philippe

Si vous êtes nés avant le 1er janvier 1975

Le nouveau système par points ne s'appliquera qu'aux actifs n'ayant pas encore 50 ans fin 2024. Cela signifie que les personnes nées jusqu'au 31 décembre 1974, elles, y échapperont. Pour cette catégorie, rien ne change par rapport au système actuel : il faudra cotiser 43 annuités pour obtenir une retraite à taux plein, basée sur les vingt-cinq meilleures années (dans le privé) ou sur les six derniers mois (dans le public).

Si vous êtes nés entre 1975 et 2003

Les personnes nées à partir du 1er janvier 1975 entreront, quant à elles, dans le nouveau dispositif à partir de l'année 2025. Le montant de leur pension de retraite dépendra donc d'un double calcul. Une première partie de la pension, basée sur les années travaillées jusqu'en 2024, sera calculée selon les règles actuelles. La seconde partie, qui prendra en compte les années travaillées à partir de 2025, sera calculée en prenant en compte les nouvelles règles du régime universel.

Une personne née en 1975 et qui partirait à la retraite à 64 ans, soit en 2039, sera donc concernée par le nouveau système pour les quatorze dernières années de sa carrière. Toujours dans le cas d'un départ à la retraite à 64 ans, une personne née en 2003, elle, sera soumise au nouveau système par points pour les 42 dernières années, c'est-à-dire la quasi totalité de sa vie professionnelle.

Si vous êtes nés à partir du 1er janvier 2004

La génération 2004 sera la première soumise entièrement au régime par points, et ce dès 2022. Un choix assumé par le gouvernement, "afin que les jeunes entrant sur le marché du travail ne commencent pas à cotiser dans l'ancien système, alors que le système universel aura été voté". Cette disposition rend par ailleurs quasiment impossible un éventuel détricotage de la réforme en cas d'alternance politique lors de la présidentielle de 2022.

La sélection de franceinfo sur la réforme des retraites

• Analyse. Trois questions autour de la retraite minimale à 1 000 euros

• Décryptage. ce qu'il faut savoir sur l'âge pivot fixé à 64 ans par le gouvernement et dénoncé par les syndicats

• Explication. Voici ce que vous réserve le projet du gouvernement en fonction de votre date de naissance

• Video. "Pas de trêve pour Noël", prévient la CGT cheminots

Vous êtes à nouveau en ligne