Réforme des retraites : les partiels reportés dans de nombreuses universités

Des étudiants en partiels (photo d\'illustration).
Des étudiants en partiels (photo d'illustration). (JEAN-MARC QUINET / MAXPPP)

La grève contre la réforme des retraites empêche bon nombre d'étudiants et de professeurs de se rendre en cours. De nombreuses facultés françaises ont décidé de reporter les examens à l'année prochaine.

La grève contre la réforme des retraites entraîne un report de partiels dans de nombreuses universités. Voici un tour de France des reports.

>> Prévisions, trafic, réactions... Retrouvez les dernières informations sur la réforme des retraites et la grève dans notre direct

Amiens

À Amiens, les examens de la fac de droit et de sciences politiques, prévus cette semaine et la semaine prochaine, sont reportés au mois de janvier, annonce France Bleu Picardie. Ce report est valable pour les écrits et les oraux de licence (1, 2 et 3), de licence pro et de master 1. La date n'a pas encore été communiquée.

Bordeaux

À Bordeaux, report des examens de la 1ere session sur le site de la Victoire, indique l'université sur son compte Twitter :

Le message a été posté quelques heures avant le début des partiels. "Vos examens de la 1ere session prévus du 16 au 20 décembre n’auront pas lieu. Ils seront reportés après les vacances. Ceux prévus entre le 6 et le 13 janvier sont aussi susceptibles d’être déplacés. Cette information sera confirmée avant les congés." Depuis plus d’une semaine, le site est occupé dans le cadre du mouvement de contestation contre la réforme des retraites.

Lille

À Lille, les partiels prévus pour les étudiants du campus de Moulins de l’Université de Lille (Nord) ont été annulés et reportés à une date ultérieure en raison du mouvement de grève et des blocages contre la réforme des retraites.

Lyon

À Lyon, les partiels du premier semestre sont reportés en janvier, annonce sur Twitter Solidaires Etudiant-e-s Lyon.

Cela concerne les partiels des étudiants de licence 1 à master 1 qui devaient se tenir à partir du 16 décembre et qui sont reportés au lundi 20 janvier 2020.

Poitiers

À Poitiers, les partiels de l'UFR Lettres et Langues qui devaient se tenir entre le 16 et le 20 décembre seront reportés au début du mois de janvier. Du 6 au 10, voire au 17 si nécessaire, indique France 3 Nouvelle Aquitaine.

Rennes

À Rennes, les examens prévus du 13 au 20 décembre sont reportés en janvier, annonce la direction de la faculté de sciences humaines. Elle s’est également prononcée en faveur d'une suspension des cours et des examens jeudi 19 décembre au soir.

Paris-Île-de-France

• À Créteil, plusieurs examens sont reportés, annonce la direction de l’Upec (Université Paris Est Créteil). Les examens des L1 et L3 à la faculté des sciences et technologie qui devaient se tenir cette semaine du 16 décembre ont été reportés aux mercredi 8 janvier, jeudi 9 janvier et vendredi 10 janvier 2020. La faculté de sciences économiques et de gestion a, pour sa part, reporté les examens de L3 et M1 du département d’économie à la semaine du 13 janvier 2020. Le département de STAPS reporte également les examens de décembre à la semaine du 13 janvier 2020.

• À Nanterre, les épreuves d'examens prévues sur la semaine du 16 au 21 décembre sont reportées sur la semaine du 13 au 18 janvier 2020, indique l'université.

•  À Paris 1 Panthéon-Sorbonne, les examens prévus entre le 16 et le 21 décembre 2019, sont reportés en janvier, tweete l'université.

À Paris 5 (Paris Descartes), les examens de L1 au M1 de la faculté de droit, d'économie et de gestion sont reportés, annonce l'université.

À Paris 13, l'ensemble des examens est reporté après les congés de Noël, indique l'université sur son compte Twitter.

•  À Paris-Diderot, les examens prévus le semaine du 16 décembre 2019 sont reportés début janvier, annonce l'université. Les modalités et dates d'examen seront précisées ultérieurement.

•  À Cergy-Pontoise, dans le Val-d'Oise, les examens sont maintenus, malgé une pétition qui a regroupé plus de 600 signatures pour demander le report des épreuves.

Vous êtes à nouveau en ligne