Réforme des retraites : le nouveau système de cotisations des cadres fait polémique

france 2

Avec la réforme des retraites, il ne sera plus possible de cotiser pour sa pension au-delà d'un salaire de 10 000 € par mois. Cette nouvelle règle va priver le système de près de 3 milliards d'euros de cotisations par an.

La réforme des retraites prévoit une baisse des cotisations des cadres aux plus hauts revenus. Avec cette nouvelle mesure, l'État se prive de près de 3 milliards d'euros par an. Aujourd'hui, les cadres cotisent pour leur pension jusqu'à 324 000 euros de revenus par an. Après la réforme, ce sera seulement jusqu'à 120 000 euros annuels. Conséquence : le temps de la transition, le trou financier s'élèverait de 65 à 70 milliards d'euros sur vingt ans.

Le syndicat des cadres opposé à ce nouveau système

"On va aller mobiliser des économies faites par l'ensemble des salariés, y compris les plus petits revenus d'entre eux. Donc c'est une mesure particulièrement injuste", déplore François Hommeril, président du syndicat de l'encadrement. De son côté, l'État assure que ce nouveau système participera davantage au financement des plus petites retraites.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne