Réforme des retraites : la grève dans les raffineries va-t-elle s'étendre ?

Franceinfo

Faut-il craindre une pénurie de carburants en France alors que le mouvement de contestation contre la réforme des retraites entre dans son 23e jour ?

Faut-il craindre une pénurie de carburants ? C'est la grande peur des automobilistes français alors que la CGT veut entraîner l'intégralité des raffineries dans le mouvement de grève contre la réforme des retraites. Dimanche 22 décembre à l'issue d'une assemblée générale, le syndicat a décidé de stopper la production sur le site de Lavéra, dans les Bouches-du-Rhône. Pour l'heure, une seule unité est à l'arrêt selon la CGT.

Trois raffineries sur huit partiellement bloquées

À dix minutes de là, la raffinerie de La Mède n'est que partiellement bloquée. À Grandpuits, en Seine-et-Marne, la production se poursuit, mais à débit réduit. Enfin, les sites de Donges (Loire-Atlantique) et de Feyzin (Métropole de Lyon) fonctionnent presque normalement. Au total, trois raffineries sur huit en France métropolitaine sont partiellement touchées par les blocages. Le gouvernement se veut rassurant, promettant qu'une pénurie nationale n'est pas à l'ordre du jour.

Vous êtes à nouveau en ligne