Réforme des retraites : l'âge pivot en question

France 3

Mercredi 11 décembre, Édouard Philippe a annoncé la mise en place d'un âge pivot de départ à la retraite à 64 ans. Qui sera concerné par cette mesure ?

Pour Édouard Philippe, c'est une mesure qui doit rapidement se mettre en place. Mercredi 11 décembre, lors des annonces sur la réforme des retraites, le Premier ministre a confirmé la création d'un âge pivot à 64 ans. Les Français qui partiront plus tôt en pension subiront un malus, à l'inverse, ceux qui partiront après recevront un bonus sur leur pension. "L'âge d’équilibre devrait commencer à s'appliquer pour tous les départs en retraite à partir du 1er janvier 2022, autrement dit, pour toutes les personnes nées après 1960", explique le journaliste David Boéri sur le plateau sur 12/13. Le Premier ministre s'est fixé d'appliquer cette réforme progressivement jusqu'en 2027. La génération née en 1965 serait donc la première concernée en réalité.

Le Premier ministre ouvert aux discussions

"C'est donc une mesure purement financière, or pour la CFDT, favorable au système à points, c'est incompatible avec une réforme du système", précise le journaliste. Mais Édouard Philippe laisse entendre qu'il pourrait revoir sa copie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne