Réforme des retraites : "Je n'aurai aucune forme de faiblesse", prévient Emmanuel Macron

Emmanuel Macron, le 11 octobre 2019 au palais de l\'Elysée.
Emmanuel Macron, le 11 octobre 2019 au palais de l'Elysée. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Une grève "illimitée" contre la réforme des retraites doit commencer le 5 décembre à la RATP et à la SNCF.

Un chef de l'Etat déterminé à faire passer sa réforme des retraites, malgré le risque d'un conflit social. "C'est une réforme très dure (...) mais je ferai tout pour qu'il n'y ait pas ces blocages. Je ferai tout pour qu'on soit en soutien de nos compatriotes qui seraient bloqués, mais je n'aurai aucune forme de faiblesse ou de complaisance", a prévenu Emmanuel Macron, lundi 28 octobre au micro de RTL, alors qu'une grève interprofessionnelle est prévue le 5 décembre, date à laquelle débutera la grève "illimitée" à la RATP, la SNCF et les transports routiers.

Peut-être que ça me rendra impopulaire mais si je ne le faisais pas, d'abord je ne respecterai pas une promesse que j'ai faite à nos concitoyens, et je ne serai pas au rendez-vous de ce dont notre pays a besoin.Emmanuel Macronsur RTL

S'il dit "entendre les protestations", le président de la République appelle les grévistes "qui travaillent dans des services essentiels" à ne pas "bloquer des familles ou des travailleurs". "Je les appelle au calme et à la responsabilité", a-t-il ajouté.

Vous êtes à nouveau en ligne