Réforme des retraites : Emmanuel Macron pris pour cible

FRANCE 2

Après les Bouffes du Nord vendredi 17 janvier, des questions se posent après l'incendie de la brasserie La Rotonde (Paris), le lendemain. Comment les proches du président interprètent-ils ces événements ? Les réponses de Jeff Wittenberg, journaliste France Télévisions.

Le journaliste Jeff Wittenberg est en direct du palais de l'Élysée, à Paris. "Les Bouffes du Nord, La Rotonde, mais aussi l'intrusion contre le siège de la CFDT... L'Élysée voit un lien entre toutes ses actions. Le lien, c'est le signe d'une radicalisation extrême de ceux qui sont opposés à la réforme des retraites, alors que l'heure, dit l'Élysée, est à l'apaisement général", décrit Jeff Wittenberg, journaliste France Télévisions. Et de rappeler que les Français réclament l'arrêt de la grève.

"Ces actions violentes vont se poursuivre"

"Ces personnes qui ont commis, notamment ce qui s'est passé aux Bouffes du Nord, l'entourage du président les qualifie d''ennemis de la démocratie sociale'. On pense autour du président que ces actions violentes vont se poursuivre dans les prochains jours, dans les prochaines semaines". Le sentiment est qu'elles pourraient perdurer jusqu'au vote du projet de réforme des retraites.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne