Réforme des retraites : des manifestants très déterminés et prêts à ne pas faire de trêve pour Noël

franceinfo

Pour la première fois, tous les syndicats étaient dans la rue, mardi 17 décembre, pour manifester contre la réforme des retraites. Les autorités ont comptabilisé 615 000 manifestants, presque deux fois plus que la semaine passée, mais moins que le 5 décembre dernier. Les syndicats, eux, revendiquent 1,8 million de manifestants.

Franceinfo a passé la journée avec les manifestants contre la réforme des retraites mardi 17 décembre à Paris. L'ambiance était bon enfant, même si la fin d'après-midi a été émaillée de violences entre casseurs et forces de l'ordre. Parmi les manifestants, des personnels hospitaliers, des fonctionnaires, des douaniers, des cheminots... Ils sont très déterminés à continuer de protester.

>> Grève du 18 décembre : suivez le direct

"J'exige le retrait pur et simple de la réforme, juste faite pour diminuer les pensions et augmenter le temps de travail", affirme Gilles, cheminot en Essonne. "Pour moi, pas de trêve de Noël, ni Nouvel an, ni 2, 3, 4 et 5 janvier, c'est clair et net", rajoute-t-il. "Partir à la retraite tard ça sert à rien, ça donne pas d'emploi aux jeunes", assure Damien, agent commercial à la SNCF depuis près de neuf ans. "Ce serait bête que le gouvernement ne recule pas parce qu'il fait chier tout le monde, des pauvres gens comme nous qui veulent aller voir leur famille".

Vous êtes à nouveau en ligne