Réforme des retraites : au sixième jour, les députés adoptent enfin un premier amendement

Les députés ont voté le premier amendement du projet de loi de réforme de retraites, le 22 février 2020.
Les députés ont voté le premier amendement du projet de loi de réforme de retraites, le 22 février 2020. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Depuis lundi, les députés sont engagés dans une "partie de ping-pong infernale", avec près de 35 000 amendemants à débattre sur le projet de loi. 

Au sixième jour de débats à l'Assemblée, les députés ont adopté samedi 22 février, sous les applaudissements de la majorité, un premier amendement dans le projet de loi de réforme des retraites. Il vise à souligner le rôle des aidants familiaux. Décliné à l'identique par des députés de divers bords, l'amendement ajoute dans les principes généraux de la réforme la prise en considération des aidants dans les objectifs de solidarité du système "universel" de retraite. L'amendement, qui avait déjà obtenu un feu vert en commission, a été adopté à l'unanimité (105 votes pour).

Engagés dans une "partie de ping-pong infernale" depuis lundi, selon les termes d'un élu centriste, les députés en étaient encore à l'examen de l'article premier, avec près de 35 000 amendements à débattre au total sur le projet de loi. Face au blocage persistant, des responsables d'opposition dont Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) ont proposé de revoir l'organisation des débats et de passer à un autre article. Mais la majorité, "pas dupe", a plutôt invité LFI et le PCF à retirer leur flopée d'amendements.

Vous êtes à nouveau en ligne