Pologne : bras de fer autour d'une réforme de la justice

FRANCE 2

En Pologne, l'abaissement de l'âge de départ à la retraite des juges de la Cour suprême fait polémique, des milliers de manifestants critiquent une atteinte à l'État de droit.

Rose blanche à la main, traversant une foule de soutien, la présidente de la plus haute juridiction polonaise se rend, comme chaque jour, sur son lieu de travail. Pourtant, le gouvernement vient de la mettre à la retraite. "Je suis ici pour protéger l'État de droit", clame-t-elle. De jour comme de nuit, des milliers de manifestants se relaient devant la Cour suprême contre la réforme du gouvernement. Celui-ci a baissé de 70 à 65 ans l'âge de la retraite des juges de la Cour. Les manifestants y voient une tentative de mainmise sur la justice et une menace sur la démocratie.

La Pologne épinglée par l'Europe

En Europe, la Pologne se retrouve une nouvelle fois sur le banc des accusés pour ses atteintes répétées à l'État de droit, le Premier ministre adresse une réponse cinglante devant le parlement. Les manifestants ont reçu le soutien de l'ancien président et Prix Nobel de la paix Lech Walesa qui craint que cela ne conduise à la guerre civile. La situation est actuellement dans l'impasse, la Cour suprême est devenue l'épicentre de la protestation face au gouvernement conservateur. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne