Politique : Édouard Philippe présente ses plans pour la retraite

FRANCE 3

Édouard Philippe était attendu sur la réforme des retraites mercredi 12 juin. Et c'est confirmé, le gouvernement ne revient pas sur l'âge légal de départ à 62 ans. Mais il va tout faire pour inciter les Français à travailler plus longtemps.

Inciter les Français à partir plus tard à la retraite en créant un âge pivot. L'idée évoquée depuis plusieurs semaines est confirmée mercredi 12 juin par Édouard Philippe. "Nous maintiendrons donc la possibilité d'un départ à 62 ans en ne bougeant pas l'âge légal. Mais nous définirons un âge d'équilibre et des incitations à travailler plus longtemps", a déclaré le Premier ministre lors de son discours de politique générale.

Vers un régime universel

Pour une retraite à taux plein, il faudra donc travailler au-delà de l'âge de 62 ans. Avant l'âge pivot, qui n'est pas encore connu, les pensions seraient minorées. Une manière "inacceptable" de repousser l'âge de la retraite pour la CFDT. Édouard Philippe confirme aussi la mise en place d'un régime universel, et donc la fin des 42 régimes actuels. Le détail du projet de loi est attendu avant la fin de l'été.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne