Plusieurs députés LREM quittent le navire

De nombreux députés La République en marche décident de quitter le parti. Ils dénoncent entre autres la gestion de la réforme des retraites.

C'est un phénomène aux chiffres encore moindres, mais qui a tendance à s'intensifier ces derniers jours. Si LREM disposait de 314 députés en 2017, ils ne sont plus que 300 en 2020. Trois députés ont claqué la porte sur cette unique semaine. Certains ont été virés, d'autres ont choisi de partir pour des désaccords politiques, ne se sentant pas toujours écoutés. Un constat dont se défend le parti. "L'essentiel de la majorité reste uni", assure Marie Lebec, députée LREM des Yvelines et vice-présidente du groupe LREM à l'Assemblée nationale.

Un manque d'écoute sur la réforme des retraites

Dernière en date à avoir quitté le navire, la députée de Charente-Maritime Frédéric Tuffnell explique que cette décision a en partie été motivée par le manque d'écoute de son parti concernant la réforme des retraites. "On est sur une réforme qui bloque, qui ne passe pas, et là, je suis complètement arrivé à un niveau de blocage moi-même", affirme-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne