Paris : trois incinérateurs en grève, les détritus s'accumulent

France 2

Les incinérateurs de déchets de Paris et 84 communes d'Île-de-France sont à l'arrêt pour protester contre la réforme des retraites. Les détritus s'accumulent, provoquant le mécontentement des riverains.

Des tas de détritus s'accumulent à l'air libre depuis plusieurs jours sur les trottoirs. Le ramassage des ordures ménagères est fortement perturbé dans la capitale et en proche banlieue. La situation agace certains riverains et étonne les touristes venus visiter les Champs-Elysées. Trois sites stratégiques, à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) et Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), sont à l'arrêt depuis dix jours, pour protester contre la réforme des retraites.

6 000 tonnes de déchets produits chaque jour

En conséquence, 40 000 tonnes de déchets supplémentaires saturent des sites d'enfouissement et des fosses de déchets. Certains élus s'inquiètent des conséquences du mouvement. Sur ordre du préfet, une trentaine de salariés ont été réquisitionnés le premier week-end de février. Une atteinte inacceptable au droit de grève selon les syndicats. La situation pourrait donc encore se dégrader. Chaque jour, Paris et sa proche banlieue produisent 6 000 tonnes de déchets. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne